AREP

RGPD

RGPD
RGPDLe règlement européen sur la protection des données personnelles, appelé RGPD, est appliqué depuis le 25 mai 2018 dans tous les États membres de l’UE. Remplaçant la directive actuelle sur la protection des données personnelles, ce règlement marque un véritable tournant qui se traduit par une logique de conformité et de responsabilisation de l’ensemble des acteurs tant publics que privés.

Le RGPD confère une protection accrue aux personnes physiques face aux nouvelles réalités numériques (Big Data, intelligence artificielle, cloud computing, etc.) Le texte renforce ainsi les conditions applicables au consentement, précise certains droits existants ou consacrés par la CJUE, tel que le droit à l’oubli, et crée le nouveau droit à la portabilité des données.

De leur côté, les entreprises qui traitent chaque jour de nombreuses données personnelles (fichiers RH, clients, fournisseurs…) devront mettre en place des mesures de protection des données appropriées et démontrer cette conformité à tout moment. Parmi les nouvelles obligations que leur impose le RGPD, figurent la tenue d’un registre des activités de traitement, la notification des violations de données ou encore la conduite des analyses d’impact. Le délégué à la protection des données, dont la désignation est obligatoire dans un certain nombre de cas, jouera un rôle essentiel dans cette mise en conformité. Et l’enjeu est de taille, car en cas de violation du RGPD, les entreprises encourent des amendes pouvant s’élever à 20 millions d’euros ou jusqu’à 4% de leur chiffre d’affaires annuel global.

WordPress Video Lightbox Plugin